Foire Aux Questions

FOIRE AUX QUESTIONS

Voici des questions qui reviennent souvent parmi nos clients. N'hésitez pas à consulter les réponses, et revenez vers nous si vous souhaitez des compléments d'informations.
  • Le portage salarial est une forme d'emploi légale et réglementée. Elle apparait dans les années 1980, pour permettre à des cadres de pouvoir facturer des prestations de services simplement, en conservant le régime du salariat. Depuis 2008, la profession a connu des avancées majeures, pour aboutir maintenant à une véritable réglementation et législation. Un chapitre entier est consacré au portage salarial dans le Code du Travail depuis 2015. Et une Convention Collective dédiée au portage salarial est née en 2017. Toutes ces évolutions législatives ont permis de sécuriser les différentes parties prenantes : les entreprises clientes, les salariés portés et les entreprises de portage salarial.
  • Oui, le portage salarial est réservé à des personnes :

    1) qui font preuve d'autonomie,

    2) qui possèdent au moins une compétence et sont capables de proposer leurs prestations à des entreprises clientes,

    3) qui ne sont pas dans des professions réglementées. Nous ne pouvons pas accueillir des médecins, infirmiers, notaires, avocats, experts-comptables, architectes ou agents immobiliers.


  • La réglementation ne fixe pas de minimum de facturation ou de Chiffre d'Affaires. Elle fixe simplement un montant de salaire brut minimal par rapport à un équivalent temps plein. Cela se traduit par un montant minimal de facturation par jour ou heure de travail. Par jour complet : environ 220 € HT minimum. Par heure : environ 30 € HT. Si vos tarifs sont plus bas que cela (ce que nous ne vous souhaitons pas car ce sont des tarifs assez bas !), il faudra vous orienter vers une autre solution.
  • Non, bien au contraire ! Contrairement au statut de micro-entrepreneur (ex auto-entrepreneur), il n'y a pas de plafond annuel de CA. Vous pouvez donc allégrement facturer 100 000, 200 000 € par an ou plus, cela ne posera absolument pas de problème.
  • Dans tous les cas, comme le dit l'adage, tout travail mérite salaire. Cela s'applique également en portage salarial. Bien que votre salaire soit indexé sur les sommes facturées et encaissées, nous verserons à minima dans les premiers temps le salaire brut conventionnel, équivalent à un peu plus de 2000 € par mois pour un équivalent temps plein. Bien entendu, pour que le dispositif fonctionne, chacun doit jouer son rôle. Le client doit honorer les factures, sinon cela ne peut pas fonctionner. En cas de retard de paiement ou d'impayé, nous invitons le salarié porté à relancer son client. Cela débloque en général 95% des retards. Le cas échéant, nous pouvons procéder à des relances plus officielles, voire poursuivre une action au tribunal de commerce pour recouvrer la créance.
  • Le premier intérêt est justement de ne pas avoir à créer de société ! Vous gagnez un temps précieux, évitez des soucis et n'avez aucun capital à déposer. En sus, vous conservez la même autonomie et liberté qu'un freelance qui a sa société. Vous choisissez vos clients, vos tarifs, votre manière de travailler, et votre emploi du temps. En outre, vous êtes affilié.e au régime général de la Sécurité Sociale et bénéficiez d'une véritable couverture sociale, celle d'un salarié. A vous l'assurance chômage, la prévoyance, mutuelle, Sécurité Sociale, etc... Enfin, vous intégrez un réseau, une structure qui pourra vous épauler en cas de problème avec un de vos clients, qui vous aidera à réseauter et vous fournira des outils pour vous simplifier la vie : en tant que salarié.e porté.e vous êtes un.e freelance épanoui.e et heureux.se.
  • Nous démarrerons officiellement une collaboration ensemble dès lors que les 2 étapes ci-dessous auront été franchies :1) Vous êtes en train de négocier une prestation de services avec un client (ou avez terminé la négociation) : il faut passer à la contractualisation.2) Nous discutons ensemble et évaluons si cela matche entre nous, d'un point de vue humain. En effet, notre objectif n'est pas le Chiffre d'Affaires à tout prix. Nous privilégions des personnes qui partagent nos valeurs et préférons orienter les personnes vers d'autres solutions si nous pensons que notre collaboration ne pourra pas être fructueuse.
  • Nous vous apportons tout d'abord un outil de gestion en ligne complet (Intranet), dans lequel vous pouvez créer vos contrats de prestations, vos factures, vos notes de frais, et saisir votre activité mensuelle. Vous pouvez également consulter l'état des factures, visualiser votre compte financier. La plateforme est accessible 24h sur 24, de n'importe où. En plus de cette plateforme, vous bénéficiez d'un interlocuteur dédié, ayant des compétences de chef d'entreprise. Il saura ainsi vous aider, vous conseiller à toutes les étapes : prospection,négociation commerciale, communication, contractualisation, litiges, relances, rémunération... Notre équipe se pliera en deux pour vous ! Enfin, vous bénéficiez d'autres types de services, comme une plateforme Comité d'Entreprise, titres-restaurant, mutuelle santé collective, évènements réseau, ateliers / formations, accès à des offres de missions... La liste s'élargit chaque année.
  • C'est une question qui revient souvent. A vrai dire, vous avez raison, il y a le choix. Il y a actuellement plus de 300 sociétés de portage en France. Chaque société a ses particularités, son mode de fonctionnement. A notre sens, voici des éléments importants à analyser :
    1) La société de portage salarial existe-t-elle depuis au moins 3 à 4 ans ? En dessous de cette durée, la société manque de vécu pour faire face à toutes les situations possibles.
    2) Respecte-elle précisément la réglementation ? A savoir le Code du Travail, la Convention Collective ? Par expérience, nous constatons que ce n'est pas le cas pour certaines sociétés.
    3) La société a -t-elle une assise financière minimale ? Publie-t-elle ses comptes chaque année ? Fait-elle auditer ses comptes par un Commissaire aux Comptes ? Là encore, beaucoup de sociétés ne publient ni leurs comptes, ni ne les font auditer.
    4) Les réponses aux questions que vous posez sont-elles précises, claires, sans ambiguité ? Y a -t-il des zones d'ombre ? Tout cela doit vous orienter.
    5) Sentez-vous une véritable confiance quand vous échangez avec l'interlocuteur ? Une déontologie ? L'approche commerciale est-elle agressive ?
    6) Vous sentez-vous un simple numéro ou bien êtes-vous considéré.e à part entière, avec vos singularités, votre vécu, votre identité ? Pour notre part, notre travail au quotidien vise à répondre Oui à toutes ces questions.

  • Nous nous rémunérons au travers de Frais de gestion, qui sont déduits de votre Chiffre d'Affaires encaissé. Il s'agit d'un taux de frais de gestion, calculé en fonction de différents critères. Demandez-nous et nous vous enverrons une simulation personnalisée ! Nos taux oscillent entre 6 et 10%.
  • Non, nous ne licencions personne. Dans ce cas de figure, nous pouvons soit rester dans cette situation (périodes sans prestations et sans rémunération, sauf si votre compte financier est positif), soit établir ensemble une rupture conventionnelle (si vous êtes en CDI) ou bien faire une rupture anticipée du CDD d'un commun accord.
  • Bien entendu. La société Qualitalents est née en janvier 2014, et certains salariés embauchés cette année-là sont encore chez nous et sont fidèles. Si ce statut vous convient, vous pouvez exercer ainsi aussi longtemps que vous le souhaitez.