Micro-entreprise ou portage salarial : comment faire son choix ?

Pour démarrer une nouvelle activité, il est avant tout nécessaire de trouver le statut le mieux adapté à son projet. Pour cela, un porteur de projet a le choix entre créer une micro-entreprise ou avoir recours au portage salarial. L’un comme l’autre est plus ou moins facile à mettre en place, mais leur fonctionnement diffère complètement. Afin que vous fassiez le bon choix, nous vous présentons ici les différences entre l’auto-entrepreneuriat et le portage salarial.

 

Ce que vous devez savoir sur le portage salarial

Le portage salarial est un statut qui combine la flexibilité d’un travail indépendant et la protection du salariat. Il concerne uniquement les prestations de services. Il s’agit notamment d’une relation contractuelle tripartite entre le salarié porté, une entreprise de portage salarial et une entreprise cliente. Voici comment cela fonctionne :

  • Un contrat de prestation de services est conclu entre l’entreprise de portage et une entreprise cliente.
  • Un contrat de travail (CDD ou CDI) est conclu entre l’entreprise de portage salarial et le salarié porté.
  • La société de portage salarial facture les prestations à l’entreprise cliente et verse un salaire au salarié porté. Un bulletin de salaire est émis.
  • Le salaire est calculé à partir du Chiffre d’Affaires facturé, après soustraction des cotisations sociales, des frais professionnels et de la commission de la société de portage salarial (frais de gestion).

Cette forme d’emploi est très avantageuse pour le salarié porté. Choisir ce statut permet de travailler en toute indépendance tout en profitant de la protection sociale du statut de « salarié ».

Comme un indépendant, vous pourrez déterminer vous-même votre offre de services et négocier vos prix. Vous pourrez négocier directement avec l’entreprise cliente des modalités d’exécution et de l’organisation de votre mission.

En somme, outre le fait que vous exercerez des missions comme un indépendant, vous bénéficierez de tous les avantages que procure un contrat de travail : assurance chômage, assurance maladie, retraite, complémentaire santé… Vous n’aurez ainsi plus besoin de créer votre propre entreprise et subir toutes les contraintes que cela implique. La gestion administrative de votre activité est entièrement prise en charge par l’entreprise de portage.

Autre point non négligeable : en portage salarial, vous n’êtes pas seul(e). Bien au contraire. Chez Qualitalents par exemple, nous vous aidons à réseauter, soit avec nos Talentees, soit avec des entreprises. Les after-works que nous organisons vous permettent aussi d’allier business et fun.

 

 

Ce que vous devez savoir sur le statut de micro-entreprise

La micro-entreprise est un régime fiscal simplifié permettant aux entrepreneurs de commencer un projet de création d’entreprises plus facilement. Il est accessible à condition de ne pas excéder un plafond de chiffre d’affaires annuel. Il concerne toutes activités artisanales, commerciales et libérales. Voici comment fonctionne la micro-entreprise :

  • Les bénéfices sont calculés par l’administration fiscale qui appliquera un abattement forfaitaire pour frais professionnels sur la somme des recettes perçues ;
  • La comptabilité est allégée ;
  • L’entrepreneur est sous le régime micro-social simplifié.

Le premier avantage d’avoir recours au statut d’auto-entrepreneur est sa simplicité de mise en œuvre. Créer une micro-entreprise n’implique pas de frais ni d’apport de capital. D’autre part, vous pourrez directement faire la déclaration du chiffre d’affaires auprès de l’URSSAF en ligne.

La comptabilité sous le régime de la micro-entreprise est également très simplifiée. Les obligations de cette dernière se limitent à la tenue d’un livre des recettes et d’un registre des achats. Il n’est pas non plus nécessaire de présenter un bilan annuel.

La fiscalité qui s’applique à la micro-entreprise est également un autre avantage de ce statut. L’auto-entrepreneur bénéficiera de l’ACRE (Aide à la création ou à la reprise d’entreprise) pendant ses 3 premières années d’activité.

 

 

Choisir entre le portage salarial et la micro-entreprise

La micro-entreprise et le portage salarial sont très différents dans leur fonctionnement. Votre choix devra donc plus se faire en fonction de vos propres besoins. Tout d’abord, comme il a été mentionné plus haut, le portage salarial se limite aux activités de prestations de services. Si ce n’est pas le cas de votre activité, vous devrez donc vous tourner vers le régime de la micro-entreprise.

Recourir à la micro-entreprise vous permet d’avoir un revenu net proportionnellement plus élevé qu’en portage salarial, mais c’est à notre sens le seul avantage, et c’est un calcul très court-termiste.

Recourir au portage salarial vous permet d’accéder à bon nombre d’avantages qui sont exclus dans le statut de micro-entreprise. Il s’agit notamment du haut niveau de sécurité procuré par le contrat de travail. De plus, l’assurance chômage dont vous bénéficiez en portage salarial vous permet d’obtenir des revenus futurs si vous cessez votre activité.

L’autre avantage du portage salarial, c’est le soutien, l’accompagnement et la communauté de l’entreprise de portage salarial.

Dans la même catégorie

L’histoire du portage salarial

L’histoire du portage salarial

Par définition, le portage salarial est une catégorie d’emploi particulier et hybride. Il se distingue par une relation tripartite entre un client, un indépendant salarié et une entreprise de portage salarial. Cette forme d’emploi associe un statut d’indépendant avec...

lire plus
Définir son offre

Définir son offre

Vous avez défini votre positionnement ? Parfait ! Si vous ne l'avez pas encore fait, c’est le moment de jeter un coup d'œil à notre article sur ce sujet 🙂 Maintenant, nous pouvons aborder le sujet de l’offre de services. L’offre de services qu’est-ce que c’est ?...

lire plus